Pourquoi le nouvel an chinois joue-t-il à cache-cache avec notre calendrier et ne tombe jamais à la même date que le nôtre ?

Pourquoi le nouvel an chinois joue-t-il à cache-cache avec notre calendrier et ne tombe jamais à la même date que le nôtre ?
© Plasma-mag

Eh bien, chers lecteurs, nous voilà face à une des grandes énigmes de l’univers, aussi complexe que l’explication de la chute des cheveux ou le succès de la chanson Baby Shark.

Mais n’ayez crainte, armés de notre détermination et d’une tasse de café bien corsé, nous allons tenter d’élucider ce mystère : pourquoi le nouvel an chinois, ce petit rebelle, n’est pas à la même date que le nôtre ?

Quand la lune mène la danse

Première surprise, le nouvel an chinois n’est pas régi par le calendrier grégorien, ce cher guide temporel que nous utilisons au quotidien.

Non, la Chine a décidé de faire dans l’originalité et utilise un calendrier luni-solaire (ouais, ça fait un peu nom de super-héros, je sais).

Cette petite coquetterie astrophysique fait que chaque année, le nouvel an tombe entre le 21 janvier et le 20 février. Alors, on est bien d’accord, c’est un peu comme si on fêtait Noël entre le 15 et le 31 décembre, non ?

Une tradition millénaire

Mais ne rions pas trop vite de ce système un peu capricieux. Le calendrier luni-solaire est une tradition qui date de l’antiquité chinoise.

C’est un peu comme si on se moquait de votre oncle qui insiste pour porter son pull en laine de 1987 à chaque repas de famille. Oui, c’est démodé, mais ça a son charme, non ?

Et les animaux dans tout ça ?

En plus de nous faire jouer à la loterie pour déterminer la date du nouvel an, le calendrier chinois nous offre un défilé annuel d’animaux.

LIRE  Que signifient réellement les emojis ?

Chaque année est associée à un animal du zodiaque chinois. Alors, entre nous, qui n’a jamais rêvé de célébrer l’année du Cochon ou du Dragon ?

C’est quand même plus fun que notre banal 2024, non ?

Alors, chers lecteurs, on espère que cet article vous a permis de comprendre pourquoi le nouvel an chinois est cette petite boule de neige imprévisible qui dégringole chaque année entre janvier et février.

On vous l’accorde, ce n’est pas le système le plus pratique, mais avouez que c’est un peu plus excitant que notre bon vieux 1er janvier. Et vous, êtes-vous prêt à troquer votre traditionnel réveillon du 31 décembre pour une fête du Dragon ou du Cochon ?

Partagez vos réactions sur vos réseaux sociaux et n’oubliez pas de mentionner notre article, ça nous fera plaisir. Et qui sait, peut-être que l’année prochaine, nous célébrerons tous le nouvel an chinois… ou pas.

Vous pouvez également être intéressé par

Partagez ceci :
  • Accueil
  • Actualités
  • Pourquoi le nouvel an chinois joue-t-il à cache-cache avec notre calendrier et ne tombe jamais à la même date que le nôtre ?