Pain au chocolat ou chocolatine : Qui a raison ? Le débat est-il ENFIN tranché ?

Pain au chocolat ou chocolatine : Qui a raison ? Le débat est-il ENFIN tranché ?
© Plasma-mag

Depuis de nombreuses années, un débat anime les Français : faut-il dire pain au chocolat ou chocolatine pour désigner cette célèbre viennoiserie constituée d’une pâte feuilletée et garnie de deux barres de chocolat ?

Pour certains, il s’agit clairement d’un pain au chocolat. Engagés dans une lutte sans merci, ces amateurs revendiquent l’appellation issue de la région parisienne et du nord de la France.

D’autres, notamment originaires du sud-ouest de l’hexagone, défendent avec ferveur l’utilisation du terme « chocolatine« .

Curieux de voir que ce sujet léger est souvent abordé par des personnalités politiques, comme récemment Emmanuel Macron lors de la traditionnelle galette à l’Elysée.

Quelles sont les origines de ces appellations ?

  • Pain au chocolat : Selon certaines sources, l’appellation « pain au chocolat » trouverait ses origines dans le nord de la France et se serait popularisée suite à sa commercialisation massive dans les boulangeries françaises. Toutefois, aucune explication précise ne permet de justifier pourquoi on l’appelle ainsi.
  • Chocolatine : De son côté, la chocolatine provient du sud-ouest français. Elle serait issue de la région bordelaise où cette pâtisserie aurait été créée pour la première fois. Le nom « chocolatine » viendrait d’ailleurs du mot occitan « chicolatina », qui était utilisé pour désigner les petits pains fourrés à la confiture en Gascogne.

Le pain au chocolat et la chocolatine : deux recettes similaires ?

S’il peut exister quelques différences régionales dans la fabrication de ces viennoiseries, il faut reconnaître que le pain au chocolat et la chocolatine partagent des caractéristiques communes :

  • Une pâte feuilletée, à base de farine, beurre, sucre et levure
  • Deux barres de chocolat noir ou au lait
  • Un façonnage rectangulaire avec les extrémités bien repliées pour enfermer le chocolat
  • Une cuisson dorée et croustillante
LIRE  Votre thème astral, peut-il vraiment prédire votre avenir amoureux ! On vous explique tout !

Ainsi, si le débat sur l’appellation divise, il est indéniable que ces deux viennoiseries possèdent un goût et une saveur qui leur sont propres et qui ravissent les papilles de millions de Français chaque matin.

Quelle position adopter face à ce débat ?

Certaines personnalités politiques, telles qu’Emmanuel Macron récemment, pensent que s’amuser autour de ce sujet serait plutôt amusant et léger.

Mais cela ne doit pas au contraire renforcer les stéréotypes régionaux et les divisions linguistiques au sein de la France.

Il est important de rappeler que le débat entre pain au chocolat versus chocolatine illustre également la richesse et la diversité culturelle de notre pays.

Chaque région possède ses spécialités culinaires et ses particularismes qui contribuent au patrimoine commun des Français.

Et si on adoptait une nouvelle appellation ?

Pourquoi ne pas tirer parti de cette situation cocasse en proposant un nouveau terme pour désigner ces viennoiseries que tout le monde adore ?

Ainsi, plutôt que de s’opposer autour de l’appellation « pain au chocolat » ou « chocolatine », nous pourrions tous nous rallier derrière un nom innovant comme :

  • Chocopain : Une association des deux mots existants, qui porte en lui l’idée d’un compromis savoureux.
  • Pépite au chocolat : Pour mettre en avant la préciosité gourmande de ce célèbre boulanger-pâtissier français.

En conclusion, même si ce débat peut sembler anecdotique et sans conséquence réelle sur nos vies quotidiennes, il offre aux Français l’opportunité de célébrer ensemble leur amour partagé pour les pains aux chocolats, chocolatines ou autres appellations choisies.

Ne nous privons pas de cette joie gourmande !

Derniers articles

Vous pouvez également être intéressé par

Partagez ceci :
  • Accueil
  • Actualités
  • Pain au chocolat ou chocolatine : Qui a raison ? Le débat est-il ENFIN tranché ?