CONTACT:
bonjour@plasma-mag.fr

The Doors – Strange Days

Il y a trois jours, nous commémorions avec tristesse la disparition de Ray Manzarek en 2013, cofondateur du groupe mythique The Doors, en collaboration avec le tout autant regretté, Jim Morrison. C’est en 1965 que nos deux compères se rencontrent sur une plage et décide de monter un groupe de rock, après avoir écouté quelques enregistrements de poèmes from scratch de Morrison.

Quelques mois de changement de musiciens et galères plus tard, The Doors finit par faire les premières parties de Them (voir galette #2). Cette rencontre entre alcooliques, provocateurs et drogués notoires marquera à jamais Jim Morrison. Ils finiront même par se faire virer du bar, où ils ont l’habitude de jouer, suite à une prise de LSD qui conduira JM à improviser les premières paroles de “The End”, inspiré par le Complexe d’oedipe (scandaleux !).

Cela ne les empêchera pas de sortir leur deuxième album, Strange Days en 1967, la même année que leur premier, tellement l’inspiration du groupe est forte. Considéré comme très obscur et déprimant par certains et donc moins bon que “The Doors” (premier album), et, a contrario, meilleur album par d’autres, il contribuera largement à propager et solidifier le succès du groupe. Ce qui plongera Morrison dans la consternation, ainsi qu’encore plus d’alcool et de drogues, empêchant le groupe de finir certains concerts… Mais ceci est une autre histoire que j’espère pouvoir vous raconter, avec un autre album.