CONTACT:
bonjour@plasma-mag.fr

Robert Robert – How To Save Water

Présentation de Robert Robert, artiste montréalais que vous connaissez peut-être déjà grâce à ses collaborations avec les deux Ryan de Montréal que sont Ryan Hemsworth et Ryan Playground… “How To Save Water” est le troisième EP de l’artiste. Sur ce dernier, Robert fait tout en solo, pas de featuring, il nous dévoile son univers atypique en chantant sur tous les morceaux. Je ne sais que dire tellement j’ai été séduit par les cinq titres qui composent cet EP, on oscille entre mélodies douces et véritable banger pour “The Person Who Knows” ! J’ai la chance de pouvoir laisser Robert Robert présenter lui même son projet, alors je vous le confie.

« J’ai commencé à écrire et chanter sans sortir les morceaux tout de suite. Je n’étais pas un chanteur. J’ai donc passé mon temps dehors à vivre des choses et à m’empiler des problèmes sur les épaules; et pour m’éloigner de ces derniers, je les transformais en chansons.
Étant donné que je passais beaucoup de temps dans des clubs et des autos avec des amis qui ne devraient pas conduire, cela s’est traduit par des morceaux parfois frénétiques, parfois très légers, mais aussi par des surprises et des textes très personnels. Et des basses, beaucoup de basses.

How To Save Water est un manuel pour faciliter la récupération de l’eau dans une vie qui tend vers la fuite. Ce sont des chansons qui parlent d’humains, de ce qu’ils disent et font ; de conversations et moments qui ont marqués mon passage à l’âge adulte ; de réflexions semi-conscientes sur ce que mon entourage vit et sur ce que l’univers me raconte.

Mon but avec ce EP c’est de rappeler qu’il ne faut pas oublier de grandir en tant qu’humain, et qu’il ne faut pas juste se poser des questions mais aussi y trouver des réponses.
Ce sont des choses que j’ai oubliées et mises de coté à force de faire la fête tout le temps et simplement suivre les lampadaires comme un papillon de nuit.
Cet EP est pour les papillons de nuits. »

“Ce morceau parle de personnes que je connais qui cherchent toutes une signification à leur vie et leur raison d’être. À la facon dont on s’évade derrière nos écrans pour apaiser l’anxiété. Il parle de se sentir vide et de regarder le futur comme un mur.”

Photographies © Xavier Cyr