CONTACT:
bonjour@plasma-mag.fr

Velvett Fogg – Velvett Fogg (1969)

Il n’y a fâcheusement pas grand-chose à dire de Velvet Fogg, à l’existence aussi éphémère qu’un battement d’aile de papillon sous acide. Un seul album éponyme lourdement hypnotique, ils viendront se perdre dans une scène psychédélique britannique malheureusement déjà saturée.

Groupe underground que trop méconnu, qui pourtant, de par sa qualité devrait être dans le top des références du genre.

Grosse préférence personnelle pour “Come Away Melinda”, qui au détour de chinage de rock psychédélique, me fit connaître cet album il y a quelques années.