CONTACT:
bonjour@plasma-mag.fr

La Consultation #3 –
Imotep

Troisième rencontre avec un artiste musical sur Plasma. C’est au tour d’Imotep, artiste français nous venant de Toulon, de répondre à nos questions.
Je suis très heureux de vous présenter cet artiste que je suis depuis l’époque de notre ancien webzine nommé La Crèmerie.

Le principe de l’article ne change pas, une mixtape pour accompagner votre lecture. D’ailleurs, si vous découvrez notre webzine, je vous invite à faire un tour sur notre Soundcloud pour écouter nos autres mixtapes.

Plasma : Bonjour Imotep ! Pour commencer, je te laisse te présenter à nos lecteurs.

Imotep : Salut toi.

Plasma : D’où te viens l’idée de ce nom de scène ?

Imotep : Cela veut dire l’homme qui vient en paix.

Plasma : En dehors de la musique, tu as des hobbies particuliers ?

Imotep : La photo, la vidéo, l’informatique. En bref, tout ce qui peut toucher à l’électronique.

Plasma : Quelles musiques écoutais-tu à ton plus jeune âge ? Tu les écoutes encore aujourd’hui ?

Imotep : Du Rock, du Hip-hop et je n’ai jamais arrêté.

Plasma : Peux-tu nous donner tes trois titres favoris en ce moment ? Et l’album qui te suivra toute ta vie.

Imotep : Oylo – Focus, Right?
Bon Iver – Hey Ma
Cassius Lambert – Bertold
Pour l’album, Shlohmo – Vacation EP

Plasma : Comment nous décrirais-tu ta musique ?

Imotep : Un mélange de chill out et de future garage. Mais je n’aime pas mettre des noms. Je laisse l’auditeur faire son chemin de ce côté-là, comme pour ressentir le morceau.
Ce qui est important, c’est ce qu’on ressent en se laissant emporter. Les barrières ne servent qu’à se limiter.

Plasma : Et comment ça se passe quand tu crées un morceau ?

Imotep : J’essaye de retranscrire mes émotions, mon passé, mon présent.

Plasma : Tu as le soutien du label américain Palettes, comment s’est passé la “rencontre” avec eux ?

Imotep : La rencontre s’est faite par hasard. Paul, le gérant du collectif, m’a contacté il y a environ 4/5 ans me proposant une release intégré à une compilation regroupant les membres déjà présents et par la suite de faire partie du collectif.
On a discuté longuement de notre vision musicale et de ce qu’on apporte à nous-mêmes en composant.
Depuis, on essaye de se skyper de temps en temps avec lui et les autres membres, qui sont d’ailleurs des perles humaines et musicales.

Plasma : Qu’est-ce que l’on peut attendre de Imotep dans les prochaines semaines ? Tu as des projets dont tu voudrais nous parler ?

Imotep : Nouveaux sons, nouveaux clips. Des projets, oui. Mais je garde ça verrouillé pour l’instant. Je cherche des dates aussi.

Plasma : Il y a des artistes avec lesquels tu aimerais collaborer ?

Imotep : Pas spécifiquement, mais j’ai toujours été ouvert à toute proposition.

Plasma : On te remercie pour cette interview & cette mixtape ! On te laisse le mot de la fin.

Imotep : Meow.

Plasma : Hey Imotep ! To begin, I let you introduce yourself to our readers.

Imotep : Hey you.

Plasma : Where did you find the idea of this stage name ?

Imotep : It means the man who comes in peace.

Plasma : Do you have any other hobbies, aside from music ?

Imotep : Photo, video, computer. In short, anything that touch electronics.

Plasma : What music did you listen to when you were young ? Do you still listen to them today ?

Imotep : Rock, Hip-Hop and I’ve never stopped.

Plasma : Can you tell us what’s your three favorites songs at the moment ? And the name of the album that will follow you all your life.

Imotep : Oylo – Focus, Right ?
Bon Iver – Hey Ma
Cassius Lambert – Bertold
And for the album, Shlomo – Vacation EP

Plasma : How would you describe your music ?

Imotep : A mix between chill out and future garage. But I don’t like to put labels. I let the listener make his way, as if to feel the track.
What is important is what you feel when you let yourself go. Barriers serve only to limit themselves.

Plasma : And how does it go when you create a track ?

Imotep : I try to transcribe my emotions, my past, my present.

Plasma : You have the support of the American label Palettes, how was the “meeting” with them ?

Imotep : The meeting was by chance. Paul, the leader of the collective, contacted me about 4/5 years ago offering me a release integrated into a compilation gathering the members already present and subsequently to be part of the collective.
We discussed a lot about our musical vision and what we bring to ourselves by composing.
Since then, we try to Skype from time to time with him and the other members, who are also human & musical pearls.

Plasma : What can we expect from Imotep for the next weeks ? Any project that you’d share with us ?

Imotep : New music, new video. Projects, yes. But I keep it locked for now. I’m looking for shows too.

Plasma : Is there any artist you would like to collaborate with ?

Imotep : Not specifically but I have always been open to any proposal.

Plasma : Thank you for the interview & this mixtape ! We leave you the last word.

Imotep : Meow.