CONTACT:
bonjour@plasma-mag.fr

Les joueurs de l’extrême

Plus industrialisé que jamais, le jeu vidéo est aujourd’hui le média de divertissement par excellence, devenu une sorte de lieu commun, où la surprise véritable et l’émerveillement n’existent plus réellement… Toutefois, tapis dans l’ombre, les joueurs marginaux mettent à profit la démocratisation de l’accès au code et aux composants informatiques. Ces derniers trouvent toujours de nouvelles occasions d’être créatifs, de détourner, de se réapproprier les jeux, et surtout de faire les pitres !

En voici une petite sélection :

LIPSTRIKE : simple et poétique, Chloé Desmoineaux abat chacun de ses ennemis dans Counter strike en se passant un rouge à lèvres, qu’elle a connecté à son ordinateur (on observera le nombre étonnant de misogynes qui ont ragé sur sa vidéo).

DARK SOULS est un jeu passionnément difficile, et cet amateur de fruits s’est fabriqué une manette avec des bananes pour complexifier encore plus l’expérience. D’autres manières débiles de jouer à Dark Souls (tapis de danse, volant de voiture…) ici.

FISH PLAY STREET FIGHTER : deux poissons s’affrontent dans ce jeu de combat endiablé ! Les touches sont attribuées en fonction de leur position dans le bocal, suivie par la caméra.

MARIO PAR LES TROUS DE NEZ : qui peut s’asseoir à la table de cet homme valeureux et dire : “j’ai joué à Mario en soufflant du nez dans une flûte ?”

PUGB SUR GAMEBOY COLOR : ce bricoleur invétéré est parvenu à jouer au jeu PUBG (un jeu récent) dans une Gameboy, idée parfaitement inutile et donc indispensable à réaliser.

POKÉMON DANS MINECRAFT : plus d’un an et demi, c’est le temps qu’il a fallu à Mr. Squishy pour recomposer la cartouche du Pokémon de Gameboy en blocs de Minecraft, chaque cube comprend une variable de code. Impressionnant…
(les joueurs partent visiter le système à la 11e minute.

METROID REVERSE BOSS ORDER : ce speedrun (tiré de l’excellente émission Speedgame) est étonnant, le joueur effectue les étapes du jeu dans le sens inverse prévu par la progression, en commençant par la fin du jeu : absolument contre-intuitif et “acrobatique”, il fallait y penser.

Si jamais un lecteur avait une ou plusieurs autres choses du même style, je serais ravi qu’il m’en fasse part !